✨ Veesual lève 5 millions d'euros pour accélérer sa croissance en France et aux Etats-Unis ✨ En savoir plus

Partager
LinkedinFacebookX
Temps de lecture 4 mins
15/06/2023

L'essayage virtuel : pour quels produits ?

Il y a encore quelques années, il était inimaginable d'essayer un vêtement depuis chez soi. Cependant, à mesure que les besoins des consommateurs évoluent, les marques multiplient les initiatives pour améliorer l'expérience des clients en matière de commerce électronique.
L'essayage virtuel s'inscrit dans cette stratégie d'innovation et d'amélioration, en offrant aux marques la possibilité de répondre aux besoins des clients du commerce électronique. Ces clients qui ne supportent pas les magasins physiques bondés et qui doivent faire des allers-retours entre les rayons et les cabines d'essayage.
Si les métavers sont encore loin d'être universellement acceptés, l'éventail des technologies d'aménagement virtuel (réalité augmentée, réalité virtuelle, etc.) est incontournable lorsqu'il s'agit d'améliorer l'expérience client.

La pandémie : un déclic pour les e-commerçants

Avec les confinements successifs, et la fermeture des magasins pendant la pandémie, les consommateurs se sont massivement tournés vers les achats en ligne, sans possibilité de toucher ou de tester les produits.

Cette situation a entraîné une augmentation des retours, du mécontentement des clients et des coûts plus élevés pour les marques.

Des questions auxquelles les marques de tous les secteurs ont dû faire face.

Essai virtuel de maquillage pour une expérience client personnalisée

Dans cette compétition pour l'innovation numérique, l'industrie cosmétique a été la première à se distinguer, avec une marque comme Lancôme qui propose à ses clients d'essayer leur maquillage en réalité augmentée.

image
Lancôme Makeup Essayage Virtuel

En quelques clics, les clientes de Lancôme peuvent tester les rouges à lèvres, les mascaras, les fonds de teint et jouer avec les différentes textures proposées.

D'autres marques telles que Givenchy, Kiko et Dior ont adopté la même stratégie pour faire face à la crise.

L'essayage virtuel des vêtements, pour aider les clients à se projeter dans ce qu'ils achètent.

Dans le secteur de la mode, La Redoute, un important détaillant français, a proposé à ses clients l'expérience Mix&Match créée par Veesual.

Cette expérience innovante permet aux acheteurs de choisir parmi différents mannequins, en fonction de leur morphologie, de leur taille ou de leur couleur de peau, et de créer leur tenue directement sur le mannequin en assemblant des hauts, des bas, des vestes, des chaussures et des accessoires.

La Redoute Mix&Match Styling Experience

L'expérience de Veesual en termes d'engagement et de retour sur investissement pour le prêt-à-porter féminin a également conduit au déploiement de Mix&Match pour Jules, une marque masculine.

L'essayage virtuel de meubles pour réduire les retours

D'autre part, le secteur de l'ameublement a également dû faire face à ce défi. Ikea a été un pionnier dans ce domaine avec son application Ikea Place, qui permet de projeter n'importe quel produit du catalogue Ikea pour voir à quoi il ressemblerait à l'intérieur : taille, style...

Cela permet non seulement au consommateur de se faire une idée de ce à quoi il pourrait ressembler, mais aussi de réduire le nombre de retours, ce qui est particulièrement important pour les articles volumineux et coûteux à transporter, tels que les meubles.

L'essayage virtuel : un avantage pour les détaillants en ligne

L'un des principaux problèmes des détaillants en ligne reste le manque de projection des consommateurs lorsqu'ils font des achats en ligne. Les essayages virtuels pallient ce problème en permettant aux consommateurs de visualiser et d'essayer différents produits (vêtements, accessoires, maquillage, etc.), ce qui contribue à augmenter leur intention d'achat. En effet, lorsque les consommateurs se sentent en confiance et peuvent se projeter sur un produit, ils achètent plus facilement et plus rapidement, ce qui n'est pas négligeable pour les marques.

De plus, grâce à la solution Mix&Match de Veesual pour les marques de mode, les consommateurs peuvent créer leurs propres looks en parcourant les différentes collections des marques. Cela permet d'augmenter le taux de conversion et le panier moyen, grâce notamment à la vente croisée (par le biais de recommandations de looks).

L'autre problème auquel sont confrontés les détaillants en ligne est celui des retours après achat. Grâce à l'essayage virtuel, les clients peuvent visualiser les produits plus facilement et se faire une idée beaucoup plus précise de leurs décisions d'achat, ce qui contribue à réduire les retours.

Une expérience client fluide et attrayante

Outre le taux de conversion plus élevé, l'aménagement virtuel aide les marques à répondre aux besoins changeants des consommateurs.

En effet, avec l'émergence des nouvelles technologies (essayage en ligne, métavers, visualisation 3D...), les consommateurs sont de plus en plus difficiles à satisfaire. Proposer une expérience e-commerce innovante et engageante, telle que l'essayage virtuel, permet de simplifier le parcours client et de stimuler l'acte d'achat.

De plus, elle offre une expérience personnalisée à chaque consommateur, renforçant son sentiment d'être "unique" et son attachement à une marque.

La possibilité d'interagir avec les produits sur le web, de les essayer et de les partager sur les réseaux sociaux est désormais une fonctionnalité essentielle que les détaillants en ligne doivent offrir pour continuer à stimuler l'engagement et la fidélité des clients.

RESOURCES

Discover our new article

Photo d'équipe
Technology
17/04/2024

Veesual lève 5 millions d'euros

Nous sommes ravis d'annoncer que AVP et Techstars se joignent à notre aventure chez Veesual. Ce développement passionnant marque une étape importante alors que nous visons à devenir un leader mondial dans les technologies de génération d'images alimentées par l'IA pour la mode.

Achat en ligne
27/03/2024

Pourquoi la personnalisation fait-elle la différence dans la fashion e-commerce?

De nos jours, le commerce électronique de la mode est un secteur très compétitif, avec des clients de plus en plus exigeants. Les marques de mode doivent trouver des solutions pour se démarquer, accroître leurs performances et satisfaire leurs clients.

03/10/2023

Mythe n°1 : L'essayage virtuel n'est pas réaliste, car on ne peut pas réellement essayer les vêtements.

Dans le secteur du commerce électronique de la mode, l'essayage virtuel est devenu une fonctionnalité incontournable, mais il reste un sujet controversé pour certains. Dans une série d'articles, nous allons démystifier les mythes qui entourent l'essayage virtuel. Le premier est que l'essayage virtuel est inefficace parce qu'il n'offre pas une véritable expérience d'essayage. Rappelons tout d'abord que les clients du commerce électronique sont ceux qui se rendent rarement, voire jamais, dans les magasins physiques, pour un certain nombre de raisons : manque de temps, absence d'attrait pour l'attente en magasin, en particulier pour les files d'attente dans les cabines d'essayage. Les marques doivent pouvoir s'adapter à ces clients, car le besoin reste le même : acheter des vêtements. Et, comme dans un magasin physique, cet achat est basé sur plusieurs aspects et questions : "est-ce que ça me va", "est-ce que ça me plaît", "avec quoi ça irait"... L'expérience d'essayage virtuel répond à ces questions en reproduisant le plus fidèlement possible la cabine d'essayage d'un magasin physique.