✨ Veesual lève 5 millions d'euros pour accélérer sa croissance en France et aux Etats-Unis ✨ En savoir plus

image de femmes
Awa Traoré
Content creator
Partager
LinkedinFacebookX
Temps de lecture 4 mins
26/01/2023

Inclusion et Diversité dans l’e-commerce mode

Les marques de mode ont longtemps été représentées par des femmes grandes, minces, et plutôt blanches. Cette représentation n’apparaissait pas seulement lors des défilés, mais également dans les campagnes de publicités et dans leurs communications sur les réseaux sociaux.
Cependant, de plus en plus de consommatrices souhaitent avoir une mode plus représentative de la réalité et de la société. Face à cette situation, les marques se détachent des anciens codes, mettent en avant la diversité et proposent des produits plus inclusifs.

I) La mode inclusive : c’est quoi ?

1) Un besoin d'acceptation de soi

L’inclusion met en évidence la diversité dans la société : morphologie, taille, origine, etc. Dans le domaine de la mode, il s’agit de proposer des collections de vêtements pouvant être portés par toutes, petites ou grandes, minces ou plus rondes, et quelle que soit la couleur de peau.

Ce concept incite les marques à prôner l’acceptation de soi, afin que toutes les femmes se sentent bien dans leur peau malgré la diversité. Il ne s’agit pas seulement du size inclusive, mais la différence en général.

De plus en plus de femmes affichent en toute fierté leur corps et assument leurs caractéristiques. C’est d’autant plus accentué grâce aux réseaux sociaux, avec par exemple le mouvement “body positive” qui incite à accepter son corps même s’il ne correspond pas aux standards de beauté imposés par la société.

2) Les marques s'orientent de plus en plus vers l'inclusion

Par ailleurs, les marques prennent en compte les besoins des clientes. En effet, des lignes pour femmes rondes, que ce soit du prêt-à-porter ou de la lingerie, apparaissent de plus en plus dans les collections (Paprika, Fashion Nova...).

Des marques comme Tommy Hilfiger ou Gucci, n’hésitent pas à mettre en avant des mannequins présentant un handicap (ex: Ellie Goldstein) pour célébrer la diversité.

De plus en plus de magazines et publicité prônent l’aspect authentique et limitent les retouches photos, afin d’inciter à l’acceptation de soi.

La mode inclusive est également appuyé par le développement de la mode éthique qui fait un focus tant sur l’environnement, que sur l’humain.

II) L’inclusion permet aux marques de convertir et de fidéliser les clients

Lorsque les clientes font des achats en ligne et voient des mannequins grands avec une belle silhouette, elles peuvent soit acheter par aspiration ce qui entraîne souvent des retours à cause des problèmes de taille et qui coûte donc cher à l’e-commerçant. Soit elles vont s’abstenir de faire l’achat par manque de projection.

Le visualisation et la projection ont un réel impact sur les résultats de conversion et de rétentions des clients. Mettre en avant des mannequins couvrant la diversité de la clientèle va permettre d’augmenter l’intention d’achat des clientes.

Par ailleurs, les marques peuvent axer leur communication sur l’inclusion et la diversité ce qui va conforter les consommatrices et leur permettre de s’accrocher à des valeurs qui les connectent aux marques.

La mode faisant partie des choses qui expriment notre identité et notre individualité, il est essentiel qu’elle soit accessible à tous.

III) L’essayage virtuel : un pas vers l’inclusion pour les marques

Afin de refléter la diversité pour leurs clients e-commerce, les marques mettent de plus en plus en avant des mannequins avec des tailles, morphologies et origines différentes.

Cependant refléter l’inclusion et la diversité peut vite sembler impossible ou très coûteux quand on s’imagine shooter chaque produit sur différents mannequins.

Avec une solution comme le Mix&Match de Veesual, les marques peuvent permettre à leurs clientes de composer leurs looks avec les différents vêtements proposés (hauts, bas, vestes et accessoires) et sur le mannequin auquel elles s’identifient.

Cette solution limite également les frais liés au shooting car grâce à l’IA utilisée, toutes les déclinaisons des produits sont automatiquement générées.

L’essayage virtuel répond à un autre problème de l’e-commerce: les retours clients.

Étant devenu un argument de vente (retour gratuit, remboursement total, retrait au domicile), les marques sont conscientes des inconvénients du shopping en ligne liés au manque de projection et à la déception des clientes une fois le produit reçu.

Permettre aux clientes d’essayer en ligne, avec des mannequins auquel elles s’identifient  réduit les retours.

RESOURCES

Discover our new article

Photo d'équipe
Technology
17/04/2024

Veesual lève 5 millions d'euros

Nous sommes ravis d'annoncer que AVP et Techstars se joignent à notre aventure chez Veesual. Ce développement passionnant marque une étape importante alors que nous visons à devenir un leader mondial dans les technologies de génération d'images alimentées par l'IA pour la mode.

Achat en ligne
27/03/2024

Pourquoi la personnalisation fait-elle la différence dans la fashion e-commerce?

De nos jours, le commerce électronique de la mode est un secteur très compétitif, avec des clients de plus en plus exigeants. Les marques de mode doivent trouver des solutions pour se démarquer, accroître leurs performances et satisfaire leurs clients.

03/10/2023

Mythe n°1 : L'essayage virtuel n'est pas réaliste, car on ne peut pas réellement essayer les vêtements.

Dans le secteur du commerce électronique de la mode, l'essayage virtuel est devenu une fonctionnalité incontournable, mais il reste un sujet controversé pour certains. Dans une série d'articles, nous allons démystifier les mythes qui entourent l'essayage virtuel. Le premier est que l'essayage virtuel est inefficace parce qu'il n'offre pas une véritable expérience d'essayage. Rappelons tout d'abord que les clients du commerce électronique sont ceux qui se rendent rarement, voire jamais, dans les magasins physiques, pour un certain nombre de raisons : manque de temps, absence d'attrait pour l'attente en magasin, en particulier pour les files d'attente dans les cabines d'essayage. Les marques doivent pouvoir s'adapter à ces clients, car le besoin reste le même : acheter des vêtements. Et, comme dans un magasin physique, cet achat est basé sur plusieurs aspects et questions : "est-ce que ça me va", "est-ce que ça me plaît", "avec quoi ça irait"... L'expérience d'essayage virtuel répond à ces questions en reproduisant le plus fidèlement possible la cabine d'essayage d'un magasin physique.