✨ Veesual lève 5 millions d'euros pour accélérer sa croissance en France et aux Etats-Unis ✨ En savoir plus

Shopping en ligne
Partager
LinkedinFacebookX
Temps de lecture 4 mins
04/07/2023

Essayage virtuel de vêtements avec la nouvelle fonction d'IA de Google !

Le commerce électronique de la mode est en constante évolution, l'objectif étant de reproduire le plus fidèlement possible l'expérience du magasin physique pour les clients du commerce électronique. Dans cette optique, les marques de mode mettent chacune à leur tour en œuvre des solutions différentes, telles que la découverte et la recherche de produits à partir d'images, ou l'essayage virtuel.

Visualisez les vêtements avant de les acheter

1) Voir l'aspect des vêtements sur différents tons de peau et différentes morphologies

L'objectif premier de la nouvelle fonctionnalité de Google est de résoudre un problème majeur pour les clients du commerce électronique : le manque de projection.

En effet, les clients avaient tendance à acheter des vêtements en se faisant une idée approximative de l'aspect qu'ils leur donneraient. Il en résulte souvent des déceptions et des retours de produits.

Selon Google, 42 % des acheteurs en ligne ne se sentent pas représentés par les modèles proposés, et 59 % ne sont pas satisfaits d'un produit qu'ils ont acheté en ligne parce qu'il était différent de ce à quoi ils s'attendaient.

Google a donc décidé d'améliorer l'expérience client en intégrant l'essayage virtuel, sur l'une des catégories de produits les plus recherchées : les vêtements.

Les clients peuvent désormais voir à quoi ressembleraient les vêtements sur une variété de mannequins. Sur des mannequins de taille allant de XXS à 4XL, les clients peuvent visualiser des vêtements pour différents tons de peau, morphologies et types de cheveux.

2) Le nouveau modèle d'IA générative de Google

Google met un point d'honneur à ce que les images de son outil d'essayage virtuel soient "réalistes". Pour ce faire, il utilise un modèle d'IA basé sur la diffusion.

Cette technique permet de repérer des détails tels que la façon dont les vêtements se plient, se suspendent, s'étirent ou se froissent. Elle permet à Google de générer des images de produits sur des mannequins de différentes morphologies, dans différentes poses et sous différents angles.

L'objectif final est de rendre les vêtements des mannequins aussi réalistes que possible, avec des images de haute qualité.

Pour l'instant, cette fonctionnalité n'est disponible qu'aux États-Unis et sur les hauts pour femmes. Des marques comme Anthropologie, Everlane, H&M et LOFT sont déjà présentes dans l'outil.

Les avantages de l'essayage virtuel Google pour les marques de mode

L'aménagement virtuel offre plusieurs avantages en termes d'expérience client et de performance commerciale.

D'une part, l'engagement des clients est renforcé grâce à la visualisation des vêtements, qui confère à l'expérience d'achat une dimension interactive.

De plus, l'essayage virtuel accentue la personnalisation du parcours client, notamment avec le choix des mannequins en fonction de la morphologie et de la couleur de peau, donnant une vision complètement différente de l'expérience d'achat, qui s'adapte aux acheteurs et renforce leur confiance.

D'autre part, en permettant aux clients de visualiser les vêtements, les marques éliminent les doutes associés à l'achat en ligne et augmentent l'intention d'achat des clients, et donc les taux de conversion.

Veesual, l'un des pionniers de l'essayage virtuel en France

Avant Google, Veesual a anticipé l'importance des essayages virtuels pour les marques de mode.

L'entreprise a créé deux expériences :

- Switch Model, qui permet aux clients de choisir un mannequin en fonction de leur taille, de leur couleur de peau, de leur morphologie...

- l'expérience Styling, qui permet aux clients de composer leur propre look en parcourant différentes collections, en mélangeant des hauts, des bas, des vestes et des accessoires.

Alors que Google cherche à rendre ses images "réalistes", Veesual se concentre sur la précision de l'essayage et le rendu des différentes tailles de vêtements sur des mannequins.

En effet, même si l'IA facilite la visualisation des images, l'objectif au-delà est de répondre au véritable problème des clients, à savoir le choix de la taille lors d'un achat en ligne.

Dans les différentes expériences de Veesual avec des marques telles que La Redoute, Jules et Gémo, le rendu des vêtements est précis pour chaque mannequin (par exemple, le rendu d'une robe sera différent si le mannequin est de taille S/M/L ou s'il s'agit d'une petite ou d'une grande taille).

Cette précision réduit le risque de retour après achat et renforce la confiance des clients du commerce électronique.

La nouvelle fonctionnalité de Google réaffirme l'importance pour les marques de mode d'évoluer vers des expériences de commerce électronique augmentées, telles que l'essayage virtuel.
Grâce au moteur de recherche mondial de Google, nous disposons d'informations précises et pertinentes sur les besoins des consommateurs.

Grâce à ce lancement, nous pouvons voir l'une des principales préoccupations des consommateurs : la visualisation et la projection dans ce qu'ils achètent en ligne.

RESOURCES

Discover our new article

Photo d'équipe
Technology
17/04/2024

Veesual lève 5 millions d'euros

Nous sommes ravis d'annoncer que AVP et Techstars se joignent à notre aventure chez Veesual. Ce développement passionnant marque une étape importante alors que nous visons à devenir un leader mondial dans les technologies de génération d'images alimentées par l'IA pour la mode.

Achat en ligne
27/03/2024

Pourquoi la personnalisation fait-elle la différence dans la fashion e-commerce?

De nos jours, le commerce électronique de la mode est un secteur très compétitif, avec des clients de plus en plus exigeants. Les marques de mode doivent trouver des solutions pour se démarquer, accroître leurs performances et satisfaire leurs clients.

03/10/2023

Mythe n°1 : L'essayage virtuel n'est pas réaliste, car on ne peut pas réellement essayer les vêtements.

Dans le secteur du commerce électronique de la mode, l'essayage virtuel est devenu une fonctionnalité incontournable, mais il reste un sujet controversé pour certains. Dans une série d'articles, nous allons démystifier les mythes qui entourent l'essayage virtuel. Le premier est que l'essayage virtuel est inefficace parce qu'il n'offre pas une véritable expérience d'essayage. Rappelons tout d'abord que les clients du commerce électronique sont ceux qui se rendent rarement, voire jamais, dans les magasins physiques, pour un certain nombre de raisons : manque de temps, absence d'attrait pour l'attente en magasin, en particulier pour les files d'attente dans les cabines d'essayage. Les marques doivent pouvoir s'adapter à ces clients, car le besoin reste le même : acheter des vêtements. Et, comme dans un magasin physique, cet achat est basé sur plusieurs aspects et questions : "est-ce que ça me va", "est-ce que ça me plaît", "avec quoi ça irait"... L'expérience d'essayage virtuel répond à ces questions en reproduisant le plus fidèlement possible la cabine d'essayage d'un magasin physique.